jane_austen_orgueil_et_prejuges_10_18_Présentation de l'éditeur : Orgueil et préjugés est le plus connu des six romans de Jane Austen. Son histoire, sa question, est en apparence celle d'un mariage : l'héroïne, la vive et ironique Elizabeth Bennet, qui n'est pas riche, aimera-t-elle le héros, le riche et orgueilleux Darcy? Si oui, en sera-t-elle aimée? Si oui encore, l'épousera-t-elle? Drôle, romanesque, le chef-d'oeuvre de Jane Austen reste tout simplement incontournable!

Je me demande s'il est nécessaire que je fasse un bref résumé de l'intrigue, étant donné que ce roman est archi-connu... Bon, alors allons-y, mais il sera très bref! Mme Bennet, mère de cinq filles, est bien décidée à tout faire pour que ses filles puissent réaliser un beau mariage. En effet, à la mort de M. Bennet, aucune d'entre elles ne percevra le moindre sou et elles devront quitter leur demeure. Lorsque M. Bingley, un riche jeune homme (célibataire, évidemment!) arrive dans la ville, Mme Bennet décide de tout tenter pour qu'il s'éprenne de l'une de ses filles. Et cela va marcher puisque Jane et lui vont tomber amoureux l'un de l'autre. Mais le sombre M. Darcy ne se sépare jamais de M. Bingley. Or, Elizabeth Bennet ne supporte pas son air dédaigneux et ses premières impressions à son sujet sont loin d'être positives. Je pense en avoir assez dit sur le commencement du roman...

G4462579324330
Adaptation de Joe Wright


Avant de lire Orgueil et préjugés, j'avais déjà vu l'adaptation de Joe Wright (film réalisé en 2005). Je savais donc déjà comment l'histoire allait se terminer et je connaissais à l'avance toutes les péripéties. Mais je n'en ai pas moins adoré le roman! Je suis restée accrochée à l'intrigue du début à la fin, en ayant qu'une envie : le lire d'une seule traite! Une fois le livre terminé, j'avais déjà envie de le relire... Alors qu'ai-je donc aimé  dans Orgueil et préjugés (car je dois avouer que pour l'instant, c'est mon roman austenien préféré, et de loin!) ?

orgueil_et_prejuges_9007
Adaptation de Joe Wright


  • Le ton ironique et moqueur de Jane Austen. J'ai surtout aimé la façon dont elle se moquait de Mme Bennet. D'ailleurs, le début du roman donne bien le ton : "C'est une vérité universellement reconnue qu'un célibataire pourvu d'une belle fortune doit avoir envie de se marier, et, si peu que l'on sache de son sentiment à cet égard, lorsqu'il arrive dans une nouvelle résidence, cette idée est si bien fixée dans l'esprit de ses voisins qu'ils le considèrent sur-le-champ comme la propriété légitime de l'une ou l'autre de leurs filles".

  • Le rythme du roman, qui à aucun moment ne ralentit. Le lecteur est toujours surpris par un nouveau rebondissement.

  • L'ambiguïté des sentiments d'Elizabeth vis-à-vis de M. Darcy. Leur histoire m'a beaucoup plus passionnée que celle entre Jane et M. Bingley car leurs sentiments sont beaucoup plus compliqués, ce qui rend leur histoire d'autant plus belle à mes yeux.

  • La façon dont l'autorité est tournée au ridicule : l'autorité religieuse, à travers M. Collins, ainsi que l'autorité sociale, à travers Lady Catherine de Bourgh. Je trouve cela assez étonnant pour l'époque à laquelle ce roman a été écrit!

Pride_and_Prejudice_Lizzie_reaading
Adaptation de Joe Wright

Evidemment, j'ai très certainement dû oublier plein d'autres raisons pour lesquelles j'ai adoré ce roman. Je n'ai plus qu'une chose à ajouter avant de terminer : lisez-le!!

Référence

Orgueil et préjugés, Jane Austen, édition 10/18, collection "Domaine étranger"

EnglishClassicsMini


Lu dans le cadre du challenge English Classics




logo_challenge_coupdecoeur

Lu dans le cadre du challenge Les coups de coeur de la blogosphère

Roman proposé par la fée bourbonnaise