9782221115039Présentation de l'éditeur : Les Misfits est né du désir d'Arthur Miller d'offrir à sa femme, Marilyn Monroe, un grand rôle dramatique. Ainsi naquit un film mythique (en français Les Désaxés), réalisé par John Huston. Années 50, Reno, Nevada, capitale de l'industrie matrimoniale et des machines à sous. Divorcée et désenchantée, Roslyn Tabor se lie d'amitié avec un groupe de "désaxés" composé d'un cow-boy vieillissant, d'un mécanicien au coeur brisé et d'un cavalier de rodéo usé par le temps. A travers leur mode de vie, Roslyn éprouve ses premières sensations de liberté, d'auphorie et de passion. Mais lorsque son idéalisme innocent se heurte à une réalité plus brutale, Roslyn doit prendre le risque de perdre leur amitié... et le seul véritable amour qu'elle ait connu.


De ce roman, je n'en ai retenu que l'originalité de la forme. Arthur Miller y écrit une histoire comme s'il la filmait et de ce point de vue, c'est très réussi. Ses descriptions m'ont donné l'impression de me retrouver derrière un écran, à visualiser des images. Toutefois, le problème est que l'originalité de la forme prend trop le pas sur le fond  à mon sens. J'entends par là l'histoire et les personnages. J'ai eu l'impression de regarder un film sans scénario. En ce qui concerne la psychologie des personnages, soit il n'y en a pas, soit je n'ai rien compris... Ce roman se voulant être comme un film, les personnages ne nous sont livrés que par leur "extérieur" et jamais Arthur Miller n'exprime ce qu'ils ressentent intérieurement. Or, c'est ce que je recherche quand je lis un roman... J'ai donc décidé de regarder le film qui en a été tiré, afin de me faire un second point de vue.

Référence
Les Misfits, Arthur Miller, éditions Robert Laffon, 215 pages

BoB

Merci à Blog-o-Book et aux éditions Robert Laffon pour ce partenariat