Amours-au-temps-du-communisme-Bessa-Myftiu-187x300

Anila, Diana et Monda se rencontrent à l'aéroport de Rome, alors que celui-ci est paralysé par une grève aérienne. Elles prennent leur mal en patience et décident de passer le temps en se faisant connaissance. Pour cela, quoi de mieux que de raconter la grande histoire d'amour qui les a chacune marquées ? 

Elles sont toutes les trois albanaises et ont vécu l'époque où le régime politique de leur pays était le communisme. Leurs histoires d'amour sont ainsi teintées de ce contexte social et politique. Anila tombe amoureuse de deux kosovars réfugiés en Albanie. La pudeur, la morale communiste et le poids de la société sur les femmes l'empêcheront de vivre ses relations en toute liberté.

Diana a elle aussi été brimée par la société patriarcale albanaise, bien qu'elle ait réussi à vivre sa vie amoureuse plus librement qu'Anila. A travers le récit de Diana, Bessa Myftiu raconte les codes sociaux albanais et la force qu'ils exercent sur les femmes.

Monda, quant à elle, est tombée amoureuse de son cousin quand elle était enfant et a gardé ce sentiment enfoui dans son coeur pendant de longues années : il était impossible d'épouser un cousin.

 

Bessa Myftiu nourrit son lecteur de magnifiques histoires d'amour, sur un fond historique passiannant et finalement très peu présent dans la littérature contemporaine. Elle met les femmes albanaises au coeur de son récit, en faisant d'elles des héroïnes qui réussissent à gagner leur liberté et leur indépendance malgré la morale communiste et la société machiste dans laquelle elles ont évolué. Elle écrit trois belles histoires, sans jamais tomber dans le tragique ou la revendication. Ses histoire mêlent amour, bonheur et douleur, et pourtant on les lit avec le sourire aux lèvres!

 

Référence

Bessa Myftiu, Amours au temps du communisme, édition Fayard, 288 pages