Maintenant que j'ai réussi à résumer mon séjour à Florence en seulement quelques photos (mes balades dans les quartiers de la ville, le long de l'Arno et dans le quartier du Duomo), je voudrais partager mes bonnes adresses. Ce fut la ville où nous fumes le mieux logés et où nous avons le mieux mangé. Il faut dire que nous avons été très bien conseillés...

Où dormir à Florence ?

Bien évidemment, vous trouverez à Florence des hôtels et des auberges. Si vous vous orientez vers cette solution, le mieux est de faire confiance au Routard, qui se trompe rarement.

Sinon, je vous conseille la solution AirBnB, dont je vous avais déjà parlé ici. Pour avoir une bonne expérience d'AirBnB, il faut évidemment bien choisir son hébergement et son hôte. Alors que cette expérience à Pise ne fut pas fameuse (nous avions décidé de ne pas payer cher), celle à Florence fut formidable.

     chambre florence  sdb florence

 

Je vous recommande la chambre proposée par Emiliano et Giacomo (ici), qui est très belle et qui possède sa propre salle de bain privée. Nous avons eu la chance d'être légèrement à l'écart du centre ville, sur une place calme. La propriétaire nous a donné de divins conseils en terme de restaurants, conseils que nous avons suivis à la lettre.  

 

Où manger à Florence ?

Les bonnes adresses sont celles conseillées par notre hôte et qui se trouvent donc dans le quartier de la Piazza del Carmine, où se trouvait notre appartement. Elle nous a globalement déconseillé les restaurants dans les zones touristiques, les prix y étant plus élevés sans que la qualité soit forcément au rendez-vous.

La Vivanda (7 via Santa Monaca)

Le meilleur restaurant dans lequel nous avons mangé durant notre voyage toscan fut La Vivanda. On y est accueilli chaleureusement et une fois la carte ouverte, on a envie de goûter à tout. C'est ce que nous avons fait, au grand malheur de notre carte bleue... Ce minuscule restaurant ne propose que des plats bio et fraichement cuisinés. Les fromages, charcuteries et pâtes (hum les pâtes au citron et à la myrtille) furent un délice. Notre seul regret fut le vin, d'une piètre qualité. 

     Photo0431  Photo0432

     Photo0433  Photo0434

 

Trattoria Sabatino (2 via Pisana)

Si vous voulez tester quelque chose de moins recherché, de plus classique (et moins cher), la Trattoria Sabatino est l'idéal. C'est une trattoria typique où vous mangerez à la même table que les habitants du quartier, à un prix très léger. Les plats sont de grands classiques de la cuisine italienne. 

     Photo0437  Photo0438

     Photo0439  Photo0440

 Pizzeria (située via dell'Orto)

Il faudra me pardonner, mais j'ai oublié le nom de cette succulente Pizzeria, tenue par une famille napolitaine. Si vous voulez vous mêler aux locaux, vous pourrez y déguster votre pizza sur un coin de table. Sinon, il faut les prendre à emporter. J'ai rarement mangé d'aussi bonnes pizzas, avec une pate si gonflée et moelleuse.

     2013-09-23 20  2013-09-23 20

 

Où goûter à Florence ?

DSC_1026

Vous ne pouvez pas quitter Florence sans y avoir dégusté une glace. C'est LE goûter par excellence et on y trouve des dizaines de parfums. Durant notre périple, nous en avons mangé presque tous les jours. Vous trouverez des vendeurs de glaces à tous les coins de rue. Mais pour une bonne glace bio ou artisanale, mieux vaut suivre quelques conseils...

Il existe un très bon vendeur de glaces (bio) milanais qui nous a beaucoup plu et dont les boutiques se trouvent dans toutes les grandes villes italiennes, Grom (2 via del Campanile).

Outre goûter les glaces de Grom, le deuxième conseil que je peux vous donner est d'éviter à tout prix les glaces qui sont présentées à l'air libre (celles qui ne sont pas dans des cuves fermées). En effet, si elles peuvent rester à l'air libre sans fondre, c'est parce qu'elles sont bourrées de produits chimiques...

 

2013-09-25 15

J'espère qu'avec ces photos et conseils gourmands, j'aurais convaincu ceux d'entre vous qui n'ont pas inscrit Florence dans leur liste des villes à voir. En tout cas, tout ça m'a donné faim...

Pour mon prochain billet sur la Toscane, je vous emmènerai dans le Chianti.