9782226229861

Eric-Emmanuel Schmitt raconte l'histoire de trois femmes. Il fait alterner des morceaux de leur histoire, chapitre après chapitre.

Anne vit à Bruges pendant la Renaissance. Alors qu'elle s'apprêtait à se marier, elle s'enfuit et vit au sein de la communauté de béguines de la ville. Hannah vit à Vienne au début du XXième siècle. Elle vient de se marier mais n'est pas heureuse. Elle entame une psychanalyse, dans le but de se libérer. Annie vit au XXIème siècle, aux Etats-Unis. Elle est une grande actrice vivant sans but, sans connaître le bonheur.

Toutes les trois sont des femmes perdues, à qui il manque quelque chose. Chacune finira par être comblée à sa manière et selon l'époque où elle vécut : religion, psychanalyse, cinéma. 

 

A travers l'histoire de ces trois personnages, Eric-Emmanuel Schmitt parle de spiritualité, un concept qui ne se limite pas à la religion. Et il traite évidemment du couple et de l'amour. Il a écrit une jolie histoire qui m'a faite voyager à Vienne et à Bruges. Ce fut un livre idéal à lire quelques temps après avoir visité le Béguinage de Bruges. Je me suis attachée à ces femmes, bien que je ne me sois pas toujours sentie proche de leur spiritualité. 

 

Référence

Eric-Emmanuel Schmitt, La femme au miroir, édition Albin Michel, 456 pages