axolot-bd-603x800

A l'origine, Axolot n'est pas une bande dessinée mais le nom du blog de Patrick Baud. Il y recense des histoires les plus farfelues les unes que les autres, mais qui sont toujours vraies : faits biologiques, historiques, anecdotes, etc. Il a ensuite développé ce concept pour en faire une chaîne de documentaires sur Youtube, qui compte plus de 340 000 abonnés. 

Patrick Baud a eu l'idée originale de proposer à des dessinateurs de mettre en scène les histoires racontées sur son blog. Chaque dessinateur a ainsi pu choisir et dessiner l'histoire qui l'intéressait le plus. A ce jour, deux tomes ont été publiés, avec en moyenne 11 dessinateurs différents pour chaque volume. On y retrouve des dessinateurs connus, et que j'apprécie, comme Guillaume Long, Nancy Pena, Fabien Toulmé ou encore Pénélope Bagieu.

Je dois avouer que je ne connaissais ni le blog ni la chaîne Youtube de Patrick Baud, avant qu'on ait la bonne idée de m'offrir ces deux BD à Noël. 

          20160103_095957  20160103_110448

La BD Axolot se lit comme une série de petites histoires ou de petits faits, indépendants les uns des autres. Elle peut ainsi être lue à la manière d'un recueil de nouvelles dessinées. Dans le premier tome, on lit par exemple l'histoire de Mike, le poulet qui vécut 18 mois après qu'on lui eut coupé la tête (que j'ai beaucoup aimée) et dans le second l'histoire de l'inconnue de la Seine. Les livres comprennent non seulement des dessins de ce genre sur plusieurs pages, mais aussi des thématiques assez synthétiques (d'une à deux pages) expliquées sous la forme de dessins : les rites amoureux stupéfiants du règne animal, les savants fous prêts à tout pour la science, 10 façons dont votre resprit vous manipule (qui m'a rappelé mes cours lorsque j'étais étudiante), 5 arbres hors du commun. 

          20160103_095943  20160103_110504

La diversité des dessinateurs ayant travaillé sur ces histoires est la force de cette BD. On passe ainsi d'un style à un autre en l'espace de quelques pages. Ainsi, si jamais on n'apprécie pas le style d'un dessinateur, on ne s'en lassera pas. J'ai totalement adhéré à l'atmosphère d'Axolot : en même temps que j'apprenais des choses, je m'amusais beaucoup car s'il y a bien une chose commune à l'ensemble de ces dessins, c'est l'humour ! 

Référence

Patrick Baud, Axolot tomes 1 et 2, éditions Delcourt