14 avril 2015

Meursault, contre-enquête - Kamel Daoud

La vie de Haroun est dépourvue de sens, elle est absurde. Il est le frère de celui qui a été tué par Meursault, le personnage d'Albert Camus dans L'étranger (attention à ne pas vous lancer dans cette lecture sans avoir lu le roman de Camus au préalable). Depuis que son frère est décédé, sa mère a tout fait pour retrouver son corps, en vain. Haroun est alors devenu, pour sa mère, un outil de mémoire : il remplace son frère en quelque sorte. Ainsi, il n'a pas vraiment d'existence propre. Il grandit de cette façon, en étant surprotégé... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 19:04 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

13 avril 2015

Escarmouches - Emily Dickinson

Quel plaisir de lire de la poésie de temps en temps...   "Il n'y a pas de Frégate comme un Livre Pour nous emporter en Terre lointaine Ni de Coursier comme une Page De Fringante Poésie - Le plus pauvre peut être du Voyage Sans l'injure du Péage - Qu'il est modeste le Chariot Qui porte l'âme Humaine."   "L'Esprit vit du Coeur Comme tout Parasite - Si c'est plein de Chair L'Esprit prospère. Mais si le Coeur manque La pensée s'émacie - Son Aliment Si infini."   Référence Emily Dickinson,... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 18:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
11 avril 2015

Ces romans qui ne m'ont pas emballée...

La femme d'en haut de Claire Messud Présentation de l'éditeur : Nora ressemble à votre voisine du dessus, celle qui vous sourit chaleureusement dans l'escalier mais dont vous ignorez tout, car elle ne laisse paraître aucun désir, de peur de vous contrarier. Lorsque la belle Sirena, accompagnée de son mari et de son fils, fait irruption dans son existence d'institutrice dévouée, elle réveille un flot de sentiments longtemps réprimés. Au fil des mois, Nora réinvente sa vie et se réinvente elle-même, projetant sur chacun des... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 09:05 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
08 avril 2015

Rome - Jour 1

En novembre dernier, nous avons profité d'une semaine de congés pour partir visiter Rome de long en large et en travers. Je crois n'avoir jamais autant marché de ma vie. En effet, Rome se pratique à pieds et la ville étant vallonnée, mieux vaut être équipé de bons souliers. Le mois de novembre n'est pas idéal pour visiter la capitale romaine puisque c'est l'un des mois les plus pluvieux, qu'il commence à faire froid et qu'on ne bénéficie plus de la fameuse lumière qui rend la ville si spéciale. Bref, nous avons eu un ciel gris, une... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 18:53 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,
05 avril 2015

François Cheng : entretiens avec Françoise Siri

Présentation de l'éditeur : François Cheng, poète, essayiste et sage venu de l'autre bout du monde, est devenu l'une des figures les plus appréciées du public. Au fil de cinq entretiens sur France Culture («A voix nue»), Françoise Siri, journaliste, «passeuse» de poésie et créatrice d'événements littéraires, a voulu en savoir plus sur son parcours. De son enfance chinoise à l'Académie française, François Cheng raconte la misère de ses premières années en France et son apprentissage de la langue. Sur un ton très personnel, il... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 18:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
02 avril 2015

Mon bilan de mars

Après un mois de février en demi teinte côté lectures, le mois de mars fut bon, avec 11 livres lus (mais tout de même 4 abandons)! La sélection fut tout simplement bonne, avec de très belles lectures en partenariat avec Denoël et Albin Michel. Mes plus belles lectures                   J'ai découvert trois grands auteurs : Elsa Triolet à travers quatre belles nouvelles, Daphné du Maurier (dont Rebecca fut un gros coup de coeur) et J.D. Salinger dont je ne m'attendais pas... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 18:47 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

30 mars 2015

Le bleu des abeilles - Laura Alcoba

Laura Alcoba a immigré en France à l'âge de 10 ans, en tant que réfugiée politique argentine. Son père était emprisonné en Argentine à cette époque et sa mère l'attendait à son arrivée en France. Quelques temps avant son départ, Laura avait commencé à apprendre le français. Elle raconte ses premiers pas dans cette nouvelle langue, apprise d'abord en Argentine puis en France. J'ai beaucoup aimé le regard externe et neuf qu'elle porte sur le français : sur les accents, sur les cédilles et les e muets. Ce sont des passages que j'ai... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 19:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 mars 2015

Déjeuner chez Michel Rostang

Le mois dernier, nous avons fêté nos 9 ans en déjeunant dans le restaurant de Michel Rostang, situé rue Rennequin dans le 17ème. J'avoue avoir choisi ce restaurant étoilé sans le connaître préalablement. J'avais lu des avis très positifs sur Tripadvisor (il est classé N°183 à Paris). Nous n'avons pas été déçus, au contraire! Le restaurant est divisé en plusieurs salles, où l'ambiance est feutrée et la décoration boisée. Cela donne une impression de sobriété et d'élégance. Le service est parfait, très attentionné et pas guindé... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 10:24 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2015

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban - J.K. Rowling

Lors de sa troisième année à Poudlard, Harry découvre qu'un sorcier nommé Sirius Black s'est échappé de prison dans le but de le tuer. Poudlard est donc surveillé par des créatures maléfiques gardiennes d'Azkaban, des détraqueurs, qui font le plus mauvais effet sur Harry, qui doit apprendre à s'en protéger. Le professeur Lupin lui apprend des sortilèges de défense et Harry arrive ainsi à créer un patronus. Malgré tous les avertissements, Harry est attiré par Sirius Black, dont l'histoire rejoint celle tragique de ses parents. Leurs... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 19:35 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 mars 2015

La légende de nos pères - Sorj Chalandon

Marcel Frémeaux est biographe. Il raconte la vie des gens qui le paient pour cela. Il prospecte ses clients en déposant des petites annonces dans les journaux. Un jour, Lupuline Beuzaboc lui demande d'écrire la biographie de son père Tescelin, qui fut un grand résistant mais dont la mémoire de ses actes n'est connue que de lui et de Lupuline.  Ecrire la biographie de Tescelin Beuzaboc va s'avérer être plus difficile que toutes les autres biographique que Marcel a écrites jusque-là. En effet, l'histoire de Tescelin le renvoie à... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 19:19 - - Commentaires [5] - Permalien [#]