21 mars 2010

L'arnacoeur - Pascal Chaumeil

Synopsis (source Allociné) : Votre fille sort avec un sale type ? Votre soeur s'est enlisée dans une relation passionnelle destructrice ? Aujourd'hui, il existe une solution radicale, elle s'appelle Alex. Son métier : briseur de couple professionnel. Sa méthode : la séduction. Sa mission : transformer n'importe quel petit ami en ex. Mais Alex a une éthique, il ne s'attaque qu'aux couples dont la femme est malheureuse. Alors pourquoi accepter de briser un couple épanoui de riches trentenaires qui se marie dans une semaine ? ... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 22:57 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

19 mars 2010

Le Professeur - Charlotte Brontë

William Crimsworth est orphelin depuis son enfance. Il a pu étudier dans la prestigieuse école d'Eton, grâce à l'aide financière de sa famille. A la fin de ses études, son oncle Seacombe lui propose d'entrer dans les ordres et lui fait une offre très intéressante. Mais, ne se voyant absolument pas poursuivre une telle carrière, William est contraint de décliner cette proposition. Il part alors rejoindre son frère aîné, qui s'est établi une belle carrière dans l'industrie. Ce dernier le reçoit très froidement et éprouve envers William... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 10:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 mars 2010

Antigone - Jean Anouilh

Alors qu'Etéocle et Polynice, les deux frères d'Antigone, se sont entretués pour le trône de Thèbes, Créon, leur oncle, hérite de ce trône tant convoité. Il décide alors de n'honorer qu'Etéocle, qui sera le seul à recevoir des hommages funèbres. Polynice est laissé en pleine nature, sans sépulture, avec pour interdiction de l'enterrer, sous peine de mort. Antigone, qui refuse cette injustice décide d'enterrer son frère, peu importe la fin qui l'attend.Antigone est une pièce que j'ai dû lire je ne sais combien de fois car je l'adore!... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 10:07 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 mars 2010

Les fourberies de Scapin - Molière

Octave et Léandre, deux amis d'enfance, tombent éperdument amoureux de Hyacinthe et Zerbinette. Ils profitent de l'absence de leurs pères Argante et Géronte pour dévoiler leur flamme à celles-ci et Octave va jusqu'à se marier à Hyacinthe, sans le consentement de son père. Apprenant que leurs pères sont de retour de leur voyage, les deux jeunes hommes demandent à Scapin de leur venir en aide...On peut reprocher à cette pièce d'être assez grossière et peut-être pas la plus réussie de Molière. Néanmoins, j'ai beaucoup aimé la relire des... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 17:11 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
15 mars 2010

La promesse - Gérard Raynal

Présentation de l'éditeur : Deux hommes que tout oppose marchent l'un vers l'autre. Le premier, un chevalier Bourguignon, en route vers les terres du sud aux côtés des croisés, le second, un bonhomme cathare poussé par un songe. De leur rencontre sous les murs de la cité aux deux rivières, naîtra une lumière. Passionné par la foi cathare, Gérard Raynal signe son deuxième roman sur le sujet après les "Bûchers du Paradis". L'idée de lire un roman sur fond historique parlant des cathares me plaisait énormément car c'est une... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 11:24 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 mars 2010

La rafle - Roselyne Bosch

Résumé (allociné) : 1942. Joseph a onze ans. Et ce matin de juin, il doit aller à l'école, une étoile Jaune cousue sur sa poitrine... Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère. Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la Butte Montmartre, où ils ont trouvé refuge. Du moins le croient-ils, jusqu'à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule... Du Vélodrome d'Hiver, où 13 000 raflés sont... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 23:43 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

11 mars 2010

En ce moment, je me régale avec...

"Mrs. Gardiner saisit la première occasion favorable pour donner doucement à Elizabeth l'avertissement qu'elle jugeait nécessaire. Après lui avoir dit franchement ce qu'elle pensait, elle ajouta : - Vous êtes, Lizzy, une fille trop raisonnable pour vous attacher à quelqu'un simplement parce que l'on cherche à vous en détourner, c'est pourquoi je ne crains pas de vous parler avec cette franchise. Très sérieusement, je voudrais que vous vous teniez sur vos gardes : ne vous laissez pas prendre - et ne laissez pas Mr. Wickham se... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 14:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 mars 2010

Mots d'amour secrets - Jacques Perry-Salkow & Frédéric Schmitter

Présentation de l'éditeur : Un coup de coeur pourlecteur amoureux des mots :Vous apprécierez ce livre aucharme rarement égalé.Cherchez tous azimuts, découvrezses messages coquins secrets!"Dans une lettre anodine, Juliette glisse une invite amoureuse à son Roméo. Sous couvert de pronostics hippiques, une femme transmet des propos quelques peu cavaliers à un homme marié. Un détective privé drague discrètement sa cliente dans un rapport de filature...Inspirés par le célèbre billet de George Sand à Alfred de Musset, les auteurs... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 21:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2010

Pierre et Jean - Guy de Maupassant

Présentation de l'éditeur : Maupassant a écrit plus de deux cent soixante contes et nouvelles et sept grands romans. Pierre et Jean, qui est un de ses chefs-d'oeuvre, a toujours souffert de sa célèbre préface où l'auteur analyse l'art du roman avec une magistrale intelligence. Un texte majeur auquel on pourra revenir sans cesse. L'histoire qui suit lui aurait été inspirée par un fait réel. Dans une famille bourgeoise, l'héritage inattendu d'un vieil ami du couple échoit au seul Jean, cadet des fils Roland. Les conséquences de ce leg... [Lire la suite]
Posté par fleurfleur à 09:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
07 mars 2010

Parce que j'adore Rimbaud...

Sensation Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,Picoté par les blés, fouler l'herbe menue :Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.Je laisserai le vent baigner ma tête nue. Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :Mais l'amour infini me montent dans l'âme,Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,Par la Nature, -heureux, comme avec une femme. Mars 1870. Arthur Rimbaud
Posté par fleurfleur à 19:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]